Communiqué de l'Union Pour les Lyssois

Publié le par unionpourleslyssois

Lys-lez-Lannoy, le 4 décembre 2013

Communiqué des adhérents de l’Union Pour les Lyssois.

Nous avons été surpris par diverses prises de positions d’acteurs politiques de Lys.

La première celle de M. Blondeel, qui n’a jamais été adjoint aux finances. Il estime que le mandat de l’équipe socialiste sortante est « plus humain, plus social ». Dans nos esprits nous nous posons une question fondamentale. Comment peut-il encore siéger avec M. Daniel CHABASSE vu que selon lui son mandat n’était ni humain ni social ?

Aucune critique pour ce mandat, pourtant il était opposé au transfert de Lys-lez-Lannoy vers la maison de l’emploi de Roubaix.

La deuxième prise de position c’est celle de Mme le Maire. Celle-ci tente d'attenuer ses fautes, erreurs à propos de l’antenne relais. Peut-être qu’elle ne pouvait pas faire grand-chose contre l’implantation. Mais cela ne l’empêchait pas d’informer les riverains. Elle qui avait prôné la concertation sans en faire véritablement lors de son mandat.

Elle souhaite donner une subvention à un collectif pour que celui-ci attaque une des ses propres décisions. C’est un grave manque de cohérence.

Ce n’est pas le seul sujet sans concertation : les sollicitations des riverains gênés par les passages récurrents des bus qui ne sont que très rarement pleins. La bétonisation du terrain Gutenberg avec 101 logements sans en avertir les riverains et tout ce qui s’en suit.

Renier ses propres actions, projets, son héritage… Ce n’est pas notre conception de la politique, ni de notre engagement auprès des lyssois.

Les adhérents de l’Union Pour les Lyssois

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article